Liza PORTNOVA | Sculpture 4

1,800.00
  • Liza PORTNOVA | Sculpture 4

Stoneware and porcelaine
59cm x 60cm x 24cm

FR
Liza PORTNOVA est une artiste céramiste professionnelle venant de Kiev, en Ukraine. Elle a obtenu son diplôme de céramiste à l'Université Technique Industrielle de Kiev. Liza a de l'expérience dans la restauration des rosettes en céramique de la "Cathédrale de l'Assomption" de la "Laure de Kyivo-Pecherska" (Kyiv, Ukraine). Elle a participé à de nombreuses expositions en Chine, en Corée du Sud, en Pologne, en Italie et en Géorgie. Liza a dû quitter sa ville natale et son atelier personnel en raison de la guerre en Ukraine.

Liza travaille dans le domaine de la céramique depuis plus de 30 ans, presque aussi longtemps que l'Ukraine existe en tant qu'état indépendant. Au cours de cette période, son attitude à l'égard de l'art a changé au fur et à mesure qu'elle a mûri, mais non sans l'influence des événements survenus en Ukraine. Il y a un gouffre insurmontable entre une enfant qui s'est intéressée à la céramique à l'âge de 10 ans et une artiste qui a fait face à une guerre hybride en 2014. Depuis lors, avec son travail, Liza a non seulement essayé de se présenter en tant qu'artiste, mais aussi l'Ukraine, au-delà de ses frontières, comme un membre égal de la culture mondiale. Aujourd'hui Liza est réfugiée en France, elle s'est installée à Paris, et était invitée par A.I.R. Vallauris dans le sud de la France pour participer au programme de résidence. Il est difficile aujourd'hui pour elle de se ressaisir, de croire en l'art, au fait que la beauté peut sauver le monde. Et pourtant, Liza s'estime chanceuse de pouvoir travailler sans sirènes et à l'extérieur des abris anti-bombes, ressentant le soutien de ceux qui n'ont pas cette chance en Ukraine. Elle se sent redevable envers ceux qui sont déjà disparus. En résidence, elle a réussi à créer toute une série d'œuvres fortes, pleine de douleurs et de traumatismes, mais aussi d'espoir et de poésie.

EN
Liza is a professional Ukrainian ceramic artist from Kiev, Ukraine. She received her diploma as a ceramicist from the Kiev Industrial Technical University. Yelizaveta has experience in the restoration of ceramic rosettes of the "Assumption Cathedral" of the "Kyivo-Pecherska Lavra" (Kyiv, Ukraine). She has participated in numerous exhibitions in China, South Korea, Poland, Italy and Georgia. Elizaveta had to leave her home and studio in Kiev due to the war in Ukraine.

Liza has been working in the field of ceramics for over 30 years, almost as long as Ukraine has existed as an independent state. During this time her attitude to art has changed as she has matured, but not without the influence of events in Ukraine. There is an insurmountable gulf between a child who became interested in ceramics at the age of 10 and an artist who faced a hybrid war in 2014. Since then, with her work, Liza has not only tried to present herself as an artist, but also Ukraine, beyond its borders, as an equal member of world culture. Today Liza is a refugee in France, she settled in Paris, and was invited by A.I.R. Vallauris in the south of France to participate in the residency programme. It is difficult for her today to get her act together, to believe in art, in the fact that beauty can save the world. Yet Liza feels lucky to be able to work without sirens and outside the bomb shelters, feeling the support of those who are not so lucky in Ukraine. She feels indebted to those who are already gone. During her residency she managed to create a series of powerful works, full of pain and trauma, but also of hope and poetry.