Gregory THOMAS | "Rue de la Ressence"

555.00
  • Gregory THOMAS | "Rue de la Ressence"

Oil paint on canvas.
40cm x 50cm

EN
Gregory is from the United States, working out of Jingletown art studios in Oakland, California. The artist studied history and art at Sonoma State University located close to Napa. Gregory works in a variety of mediums: oil painting, watercolor, collage, and basket weaving. Current work of the artist focuses on residential landscapes, cityscapes but are not limited to these genres.

Gregory’s work during this residency was focused on the dwellings that Vallaurians, & residents of the greater Côte d’Azur area inhabit. The work itself over time strayed further away from the manufactured, idyllic beauty that tourism, google maps, and guide books would like pictured. As day turns into night, darkness unveils a town similar to any modern city. Street art, yellow/orange lights, the sounds of youth conversing in the streets, the revving of motor bikes, the sounds of party music, the smell of smoke, and footsteps. The area came to be something of which the artist wasn’t expecting to see, but a pleasure to witness and be immersed in. Importantly Gregory wanted to focus on form and value with this series of paintings, wanting to rely primarily on palette knives to apply paint onto canvas. The ultimate goal was to produce as many images as possible, feeling less inclined to perfection. The body of work was an exploration into the field of ceramics as well. Getting a feel of the potter’s wheel, and learning about the rich history of earthenware practices in Vallauris. This has been an incredible and valuable experience for Gregory, that the artist will cherish for the rest of his life.
FR
Gregory est originaire des États-Unis et travaille dans les studios d’art Jingletown à Oakland, en Californie. L’artiste a étudié l’histoire et l’art à la Sonoma State University, située près de Napa. Gregory travaille sur une variété de supports : peinture à l’huile, aquarelle, collage et vannerie. Le travail actuel de l’artiste se concentre sur les paysages résidentiels, les paysages urbains mais ne se limite pas à ces genres.instinct de contrôler et d’organiser la nature.
Pendant cette résidence, son travail s’est concentré sur les habitations des Vallauriens et des habitants de la Côte d’Azur. Le travail lui-même s’est éloigné au fil du temps de la beauté manufacturée et idyllique que le tourisme, Google Maps et les guides touristiques voudraient illustrer. Alors que le jour se transforme en nuit, l’obscurité dévoile une ville semblable à n’importe quelle ville moderne. L’art de la rue, les lumières jaunes/oranges, les bruits des jeunes conversant dans les rues, le bruit des motos, les sons de la musique de fête, l’odeur de la fumée et le bruits de pas. Le quartier est devenu quelque chose qu’il ne s’attendait pas à voir, mais un plaisir à observer et à s’y immerger. Dans cette série de peintures, l’artiste a voulu se concentrer sur la forme et la valeur, en utilisant principalement des couteaux à palette pour appliquer la peinture sur la toile. Le but ultime était de produire autant d’images que possible, en se sentant moins enclin à la perfection. Cet ensemble de travaux a également constitué une exploration dans le domaine de la céramique. L’artiste s’est familiarisé avec le tour de potier et il a découvert la riche histoire des pratiques de la faïence à Vallauris. Ce fut une expérience incroyable et précieuse pour Gregory, qu’il chérira pour le reste de sa vie.